Santa Marta represente très bien les villes que nous avons la chance de visiter en Colombie. Le centre est super, tranquille, belle architecture et la péripherie est plutôt pauvre, très animée et assez sale. Nous nous posons dans un petit hostel peu commun, chambre avec air conditionné qui ne fonctionne pas trop et qui, quand il fonctionne, fait le bruit d'un avion qui decolle. Par très grave, on n'est pas la pour rester dans la chambre!

A Santa Marta, decouvertes surtout gustatives; petite pizzeria dans la troizieme rue, découverte des yahourts avec 3 toppins et d'un petit resto au coin de la place des amoureux avec un serveur adorable!

La plage n'est pas exeptionnelle pour sa beaute mais sympa pour sa fréquentation. Beaucoup de jeunes des quartiers un peu plus pauvres y mettent l'ambiance en organisant des matchs de foot, en faisant toutes les singeries imaginables dans l'eau et en jouant avec leur chien dans la mer...

Après deux jours, une partie du groupe avec qui nous allons passer les derniers moments du voyage debarque; Ysal et Thib avec qui nous allons profiter de la terrasse en bord de mer à Taganga. Taganga est une petite plage un peu plus touristique à 10 minutes en bus de Santa Marta. Nous y passons l'aprèm à deguster bières fraîches et limonades en attendant les ptis derniers (Seb et ses deux frères).

Le lendemain: depart pour Tayrona, parc naturel entouré de plage, mais attention is faut les mériter. En effet, pour accéder à la premiere plage, nous avons une heure de marche dans la forêt sous une chaleur etouffante avec nos sacs et provisions, PAS FACILE! Nous y passons la nuit en hamac.

Repos de deux jours dans cet endroit paradisiaque, à bonzer, se baigner, dormir... la combinaison parfaite, d'autant plus que les plages y sont magnifiques.

Ensuite retour sur Bogota, d'ou nous prendrons notre avion pour revenir, après 8 mois de voyage exceptionnel, en Belgique et dans les bras de ceux que nous aimons...