Nous quittons Tumbes et le Perou avec joie et craintes. Joie parce que nous quittons le Perou qui est de loin le pays le moins agreable depuis le debut du voyage et crainte par rapport à tout ce qu'on a pu entendre sur l'Equateur. Pays dangereux, vols, trafic d'organes et meme meurtres de touriste dans la region de Guayaquil!! Mais avant cela nous devons passer la douane. A nouveau le mot que nous avons entendu le plus est "attention", " dangereux","compliqué". Nous devons prendre un taxi ( attention aux taxis , bla bla bla) de Tumbes jusqu'au post frontière et, de là, essayer de trouver un autre taxi pour rejoindre le côté équatorien de la ville frontalière. De là, nous cherchons une compagnie pour aller à Cuenca. Bref, au final, tout est super simple, facile et sans aucun stress. Le changement est radical entre ces deux pays. Nous quittons le bruit, la saleté, les gens peu aimables pour le calme, le sourir et la gentillesse. Nous avions oublié à quelle point cela nous manquait.

images (1)